Atchêvi désireuse d’une Société Sans Fistule

Atchêvi désireuse d'une Société Sans Fistule !

Atchêvi désireuse d’une Société Sans Fistule !

Afin de leur redonner de l’espoir, la chanteuse béninoise Atchêvi se lance dans un combat contre la stigmatisation des femmes porteuses de fistules. Provenant d’une connexion anormale entre le rectum et le vagin, la fistule obstétricale est une maladie qui peut être causée par une blessure pendant l’accouchement, un cancer, une radiothérapie et des complications chirurgicales.

Les personnes qui en souffrent, sont pour la plupart, en Afrique, rejetées par la société et vivent souvent en isolement. Pour cause, cette maladie se manifeste par des pertes vaginales nauséabondes ou des selles pouvant passer par le vagin.

De belles familles africaines et/ou le mari des personnes souffrantes de la fistule obstétricale, l’associent souvent à une mystique conséquence d’une infidélité certaine de cette dernière. Ce qui n’est pas du tout le cas, puisque la maladie a des explications médicales très cohérentes. Il est donc nécessaire de sensibiliser la population !

Et c’est à ce rôle de sensibilisatrice que s’adonne désormais l’artiste béninoise Atchêvi à travers sa nouvelle chanson.
Ceci grâce à un projet intitulé « Projet SSF » (Société Sans Fistule) dont la chanson n’est que le premier volet. Par ce projet, Atchêvi compte apporter sa contribution à la réduction de la stigmatisation des femmes porteuses de ce mal et leur redonner de l’espoir.

Une Afrique sans fistule est le mot d’ordre de cette dernière !

Rédigé par : Hermann Stone

Atchêvi désireuse d’une Société Sans Fistule ! +d’Actualisé ici

One Comment

  1. Avatar

    Félicitations à toi

    Répondre
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *