Fanicko et Sessimè disent non au test du vaccin Covid-19 en Afrique

Rédigé par : Hermann Stone

Fanicko et Sessimè disent non au test du vaccin Covid-19 en AfriqueFanicko et Sessimè disent non au test du vaccin Covid-19 en Afrique


Ils sont des centaines, ces artistes béninois qui font de la sensibilisation contre le Covid-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, leur lutte quotidienne.

Si Fanicko de Jésus et Sessimè n’ont pas arrêté de sensibiliser la population béninoise contre ce mal dont le remède n’est jusque-là pas encore trouvé, il faut dire qu’ils sont désormais dans une nouvelle lutte à dimension continental.

Alors que la pandémie de coronavirus continue à gagner du terrain partout dans le monde, des essais cliniques sur de potentiels remèdes contre la maladie se multiplient. Parmi les solutions qui sont proposées, il y a celle du vaccin BCG, qui est utilisé depuis des décennies contre la tuberculose. Son administration n’est cependant pas sans risque et deux médecins français ont eu la très controversée idée de le tester d’abord en Afrique. Cela a généré beaucoup de critiques, d’indignation et le mécontentement aussi de quelques personnalités phares de continent.

Lors d’une séquence diffusée sur la chaine d’information LCI, Pr Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin (Paris), et le Pr Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm, ont suggéré que des essais en Afrique étaient les mieux adaptés pour vérifier l’efficacité du fameux vaccin contre le Covid-19. « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le SIDA où chez les prostituées on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas », a déclarer Pr Jean-Paul Mira.

Fanicko de Jésus et Sessimè, deux célèbres artistes du continent noir se sont joint à leurs compatriotes pour dirent NON à tout éventuel essai clinique de ce vaccin en Afrique.

Entre autres artistes béninois on peut voir Crisba, TiBoy, X-Time, Yvan et Queen Fumi qui ont eux aussi publier des vidéos, sur leurs pages réseaux sociaux respectives, pour dénoncé cet abus de langue.

Leur mot d’ordre est tout simple et claire : L’Afrique n’est pas un cobaye !

Test du vaccin Covid-19 en Afrique : Fanicko et Sessimè sont contre

+d’Actualisé ici

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *